7ème Festival acoustique en Charente, du 25 juillet au 13 août 2017

dimanche 27 juillet 2014

Le paradis, pardi !

Hier a été globalement une journée sèche sur l'Ouest de l'Europe. Mais vers 16h00, les radars ont enregistré un épisode pluvieux qui a touché simultanément  deux zones qu'a priori rien ne rapproche. Quel rapport peut-il bien y avoir entre l'île de Guernesey et la commune charentaise de Champmillon ? Sont-ce deux endroits où l'on cultive les millions ?
Non, Champmillon n'a rien d'un paradis fiscal, mais c'est tout de même un petit paradis. Une commune méconnue des bords de Charente, dont les charmes, éloignés des axes routiers, demeurent bien cachés.
Pour la dernière représentation des Veuves Joyeuses, la Guinguette Buissonnière est allée se nicher dans le hameau du Rainaud, Un réseau de ruelles fleuries de roses trémières, parsemées de jardins et de belles demeures charentaises où il doit faire bon vivre.

















 Notre régisseur, Joris, a même sacrifié à une petite sieste au milieu du décor, dans le jardin de la famille K. qui nous accueillait.

















A l'heure dite, ce sont plus de 150 personnes qui sont venues applaudir les artistes.



















Ainsi s'est terminée, dans la joie et la beauté, la première semaine de notre éco-festival.

Eco-Festival ? Oui, la Guinguette Buissonnière accorde un soin tout particulier au respect de l'environnement. Par exemple, elle trie ses déchets suivant un principe simple ; "Pas de déchets dans la nature, pas de nature dans les déchets". La preuve, en images, avec les reliefs du repas.



















Rendez-vous mercredi prochain, 30 juillet, dans un autre petit paradis : le jardin de Mornac. Ce sera la première de notre Sentier Magique 2014 !